Découvrir

Les Archives Départementales

Paléographie

[extrait] Couverture du registre de tabellion d’Antoine Petitjean, notaire à Tonnerre, représentation allégorique de l’incendie qui ravage la ville le 8 juillet 1556.  (Arch. dép. Yonne, 3 E 1 116 - Cliché photographique des Archives départementales de l’Yonne)

Partez à la découverte de l'écriture à partir de l'étude de documents relatifs à notre département.

Les "Séances du jeudi"

 
 

Depuis 2020, les Archives départementales proposent des ateliers de paléographie, permettant de lire et comprendre des documents anciens.

ComcomTV Yonne, présente lors du 1er atelier, a réalisé un reportage . A découvrir !

En raison des consignes sanitaires liées à la pandémie, afin de poursuivre la découverte de l’écriture à partir de l’étude de minutes notariales, des ateliers en visioconférence vous seront proposés.

 

Participez depuis chez vous à ces ateliers collectifs !

Animé par Alain NOËL, docteur en histoire, intervenant bénévole

 
 

Couverture du registre de tabellion d’Antoine Petitjean, notaire à Tonnerre, représentation allégorique de l’incendie qui ravage la ville le 8 juillet 1556.  (Arch. dép. Yonne, 3 E 1 116 - Cliché photographique des Archives départementales de l’Yonne)

 

10 ème séance – Location de meubles et d’objets à Auxerre

Acte du 23 mars 1585 (AD Yonne, 3 E 7/10)
Acte du 23 mars 1585 (AD Yonne, 3 E 7/10)

Acte du 23 mars 1585
(AD Yonne, 3 E 7/10)

À partir de la période de la Renaissance, les foyers bourgeois s’équipent d’un certain nombre d’objets et de meubles, pratiques et esthétiques, qui délimitent un univers domestique de plus en plus sophistiqué, à travers lequel l’art n’est pas absent. Le lit à piliers, le bahut, l’armoire en bois de noyer, la met, les chaudières, la vaisselle en étain constituent la base de cet univers dans lequel évoluent les marchands et les praticiens des cités comme Sens ou Auxerre. S’y ajoutent les tapisseries, les images pieuses et les portraits bourgeois que l’on découvre à travers les inventaires après décès.

Le document que nous présentons ici est significatif d’une pratique assez répandue d’un commerce de location de meubles, que l’on découvre dans les liasses notariées du XVIe et du XVIIe siècle. Un procureur baille un lot de meubles et d’ustensiles de service à un marchand nommé Étienne Tribolé. Il s’agit d’un lot complet capable de meubler la maison du marchand. Il reflète donc son état social, ses besoins autant que son espace vital. Il est possible aussi que ce lot provienne d’une saisie, pratiquée soit sur le marchand lui-même, soit sur un tiers. Dans cette seconde éventualité, Étienne Tribolé chercherait peut-être à meubler une habitation pour s’installer en ménage.

Ce type de document possède un grand intérêt, car il peut receler l’existence de meubles rares. Il précise en tout cas la qualité de l’environnement matériel du preneur à un moment précis de sa vie et peut intervenir dans la reconstitution d’une biographie sociale, d’une trajectoire singulière, pour signaler un essor ou un déclin.

 
application/pdf Visuel acte pour transcription (2,14 MB) application/pdf Exercice (220,54 kB)
 
 

Les exercices et corrigés des ateliers sont disponibles sur le site.

Cliquez sur le lien concernant l’atelier choisi :

N’hésitez pas à visiter régulièrement notre site pour toute information.

À vos crayons !

 

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Portail Départemental